Le contenu de ce sîte n'entraîne que la seule responsabilité de l'auteur serge MENEUT  Début de création 1/09/2016 fin 16/03/2017 (Rev. 2019)

L.C.O

    Logique de conception des organisations

ou

(Pratique de l'organisation

de l'entreprise et de son système informatique)

Avertissement :

J.D WARNIER nous a quitté en 1990, en nous laissant (fort heureusement) le manuscrit inachevé de son dernier ouvrage consacré à l'Organisation des entreprises. Ces travaux effectués dans les années 80 nous apportent  un éclairage nouveau sur la façon d'organiser l'entreprise, s'appuyant sur l'étude des flux de production de l'activité principale, et des flux de production de l'activité interne à l'entreprise.

Par flux de production de l'activité principale, il faut comprendre les flux qui concourent directement à l'élaboration des produits et services destinés directement aux clients externes, quant aux flux de production internes, ce sont les produits et services consommés par l'entreprise et qui contribuent indirectement à la production destinée aux clients externes.

Je souhaiterais ici vous faire part d'une réflexion que m'a faite JD WARNIER lors d'une conversation que j'ai eu peu de temps avant qu'il nous quitte, je lui posais la question suivante :

"Quelle incidence ont vos travaux sur l'organisation de l'entreprise (L.C.O) vis à vis de la démarche L.C.S développée 20 ans plus tôt ?"

La réponse a été celle-ci : "En fait lorsque l'on étudie les échanges qu'entretien l'entreprise avec les autres tiers en relation avec elle, ce n'est pas l'entreprise qui doit être considérée comme le deuxième tiers de tout échange, mais bien un tiers parfaitement identifiable au sein de l'entreprise en général une section. Si je prends l'exemple d'un client externe qui passe commande, ce n'est pas à l'entreprise (en tant qu'entité) à qui l'on passe commande, mais à la section chargée de prendre les commandes !. En conséquence il faut remplacer la première partie de l'étude L.C.S qui consiste à subdiviser l'ensemble B des bases ainsi que la subdivision proposée d'une base logique, que l'on effectuait en prenant l'entreprise comme un tiers, par l'étude des étapes de chacun des flux de production découverts avec l'étude de l'organisation de l'entreprise."

Je pense qu'il a fallu beaucoup de temps, de travail et de courage pour arriver à cette conclusion.

C'est pour cette raison que je vais essayer (n'étant pas un expert en organisation des entreprises) de mettre en avant les points importants de ses réflexions et vous amener à envisager une autre approche de l'organisation de l'entreprise d'une part et bien-entendu de son système informatique associé. 

Je tiens encore à avertir le lecteur, que ce document n'est pas un support de cours mais une présentation la plus détaillée possible de ses travaux. Si vous souhaitez entrer dans le détail de cette approche, je vous conseille vivement de vous procurer l'ouvrage L.C.O paru aux éditions EYROLLES. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now